Atelier d'espace urbain

XXe siècle

JEAN GLIBERT • L'AUTRE STATION MÉRODE

Un bogue à la SNCB : une œuvre d’art peut en cacher une autre ! Une partie de celle réalisée par Jean Glibert dans la gare Merode de la ligne 26 a disparu et personne ne s’en est ému car personne ne savait qu’elle était là… sans doute parce qu’elle crevait les yeux. Il faudrait des guillemets à plusieurs des termes de cette équation complexe, mais il s’agit tout de même de plusieurs milliers de mètres carrés.

Illustration principale

Pour dénouer ce nœud gordien, le plus direct est de se référer à la chronologie. Tout commence en 1976, avec l’inauguration par la STIB de la station Merode sur l’une des premières lignes du métro lourd. Il apparaît qu’il faut ajouter des pluriels aux guillemets, car deux haltes s’appellent Merode, toutes deux mises en service en 1976, dessinées par les mêmes architectes Brunfaut et Petit, dans lesquelles est intervenu un même artiste, à savoir Jean Glibert. Le hic tient donc à ce qu’il y a Mérode STIB et Mérode SNCB. Merode correspond ainsi à un nœud ferroviaires binaire, métro + train.

Illustrations

XXX
YYY
xxx
yyy
XXX
YYY