Atelier d'espace urbain

Blog

NEWS

Visuel à la une (VU) : cliquer pour accéder aux contenus liés au MNEMO#31.

JUry blanc Master 1 le 20 mai 2019. invité : Thomas Dupal. Photo RB.

 

 

KANAL - Centre Pompidou : "The HISK connection" group show 24.05-16.06 2019. Opening : 23 May, 18h30'.

"Double You Double You", Laure Cottin Stefanelli, 2019.

 

 

Lucie Jacquet (Espace urbain - B2) fait partie de la sélection du KNUST FESTVAL à Bruxelles, ouvert du 29 avril au 2 juin 2019. « Plates Formes » est une installation adaptable et modulable à l’origine d’une série à venir.

 

 

PETER DOWNSBROUGH - OVERLAP/S, exposition au Botanique – Museum, du Jeudi 6 juin au 11 août 2019. À l’occasion de cette exposition, Peter Downsbrough investit le Museum avec une sélection d’œuvres plus ou moins récentes et de nouvelles productions, représentatives de la diversité de sa pratique. Une sélection de photographies n/b de la série DOORWAYS prises entre 1980 et 2016 sera également présentée. Il aborde la photographie de la même manière que sa pratique sculpturale, par des gestes similaires à ceux du sculpteur, il coupe, enlève et taille l’espace urbain au travers de son objectif, afin de souligner les structures architecturales et fonctionnelles des villes. Peter Downsbrough réalise également deux « room pieces » : une dans l’espace de la Galerie et une autre dans le hall d’accueil du Botanique. Est publié à cette occasion un ensemble de 6 pamphlets à 300 exemplaires, continuant la série des 6 premiers initiés et édités par le Centre des livres d’artistes à Saint-Yrieix-la-Perche (France). Une série de cartes postales réalisée à l’occasion de l’exposition sera également proposée au public. Enfin, une sélection de 10 courts-métrages réalisés par Peter Downsbrough depuis 2003 sera présentée chez ARGOS du 05/06 au 30/06/2019. Dans le cadre de cette collaboration entre le Botanique et ARGOS, un ticket commun aux deux lieux est mis en place. À signaler à cette occasion au Musée L à Louvain-la-Neuve, une participation de Peter Downsbrough.

 

 

Cédric Noël a décroché un budget pour un PROJET DE RECHERCHE FRArt / FNRS dans le cadre de l’appel à projets 2019. Il est l’auteur  principal de la recherche intitulée « Too many rooms, too many views at  the Eden Hotel • Regards croisés sur un territoire empreint par la  fabrication d’un cerveau ». Comme il s’agit d’un projet collectif, il  s’est associé à d’autres chercheurs : Raymond Balau, Anaïs Chabeur, Laure  Cottin Stefanelli, Benoît Dusard, Joachim Olender, Mira Sanders et à plusieurs consultants techniques. Depuis 2013, l'Hôtel Eden de Genève est le voisin d'un imposant Campus  dédié aux biotechnologies, qui abrite les projets Blue Brain et Human  Brain (ce dernier doté d'une aide européenne d'1 milliard d'euros). Leurs  buts conjoints concernent la cartographie du cerveau humain et la création  d’un cerveau synthétique par la simulation des fonctions cérébrales. En  toile de fond: de violentes critiques de la communauté scientifique internationale, la course mondiale à l'Intelligence Artificielle et le rêve de la mise en marche d'un cerveau humain artificiel. La recherche est portée par l'hypothèse de rendre compte des prémices d'une relation entre un écosystème et une vie artificielle. Elle s'appuie sur le livre « Métamorphoses de l’intelligence – Que faire de leur cerveau bleu? » (2017, PUF), dans lequel la philosophe Catherine Malabou, expose le défi d'engager la relation du vivant au non-vivant dans une autre aventure que celle, dépassée, de leur différence. Premièrement, il s'agira de formuler une critique des représentations actuelles (images, récits) de nos relations à l'IA. Deuxièmement, des chercheurs, associés dans une dynamique de résidence, examineront la projection de la fabrication de ce cerveau sur le quartier genevois de Sécheron (l'espace et ses usagers). L'enjeu est de faire apparaître une chimère tout en dressant un état des lieux de notre rapport à cette fabrication. Il conviendra d'examiner la notion de croyance insinuée dans la recherche: croyance dans un retour sur investissement, croyance dans une apparition... L'Hôtel Eden (tout autant hôtel et Eden), en qualité d'intermédiaire prémonitoire, orientera la recherche du point de vue de sa structure et du traitement des investigations in situ. En collaboration avec l'option Espace Urbain de l'ENSAV La Cambre, ce projet est dirigé vers la production d'une exposition et de publications, relais d’expériences qui croisent avec la science, l’urbanisme, l'économie, le tourisme et l'art.

 

 

• Un module transdisciplinaire de Master activé par les Options Espace urbain & Communication visuelle et graphique sera déroulera en novembre-décembre 2019. Sous l’intitulé provisoire « Conversation Matters », il s’agira d’une extension d’un projet en cours initié par Laure Cottin Stefanelli, assistante en Espace urbain, et porté avec Raymond Balau, Jean-Manuel Duvivier, Chiquinquira Garcia, Michel Lorand et Nicolas Rome. Le projet consiste en un processus conduisant à la réalisation d’une publication papier avec volet numérique (base de données actualisable) à partir de la matière rassemblée suite à une série de rencontres entre étudiants et artistes confirmés. Une part du travail se passe en collectif, celle liée au travail graphique ; une autre en individuel, celle liée à la rencontre. Le module permettra d’élargir le groupe de 6 étudiants déjàimpliqués à d’autres options. L’argument : en tant qu’artiste il est primordial de travailler activement en relation aux autres et de participer, d’une manière ou d’une autre, à une émulation collective qui permet le partage et l’échange, au sein d’une communauté choisie, de questionnements, de doutes, de méthodes. Dans cette optique, il est essentiel de proposer une ouverture à des contextes hors-école. Chaque étudiant.e est invité.e à choisir un.e artiste dont la pratique plastique l’intéresse particulièrement, et à organiser une rencontre centrée sur une conversation enregistrée d’environ 1 heure. Les transcriptions serviront de base à la réalisation de la publication. Chaque étudiant.e devra également réfléchir à une iconographie précise et développée qui accompagnera le texte de sa conversation. Il s’agira d’engager un dialogue singulier et personnel avec l’artiste, dans un contexte laissé à l’appréciation de chacun.e. 

 

 

• À l’occasion de ses jurys de fin d’études de Master en juin 2019, l’ENSAV La Cambre collabore exceptionnellement avec Kanal - Centre Pompidou et investit l’intégralité du Showroom. Titre de l'expo : ALL IN ONE ! Cette initiative inédite est à la fois l’opportunité d’une exposition collective pour les dix-huit ateliers artistiques, et un instant privilégié d’échange avec le public bruxellois. Deux semaines d’exposition permanente, un vernissage et une soirée de clôture seront ainsi l’occasion de découvrir et de rencontrer les jeunes artistes et designers de la scène artistique internationale à venir. Ateliers exposés : Accessoires, Architecture d’intérieur, Céramique, Cinéma d’animation, Communication visuelle et graphique, Conservation et restauration des œuvres d’art, Design du livre et du papier, Design industriel, Design textile, Dessin, Espace urbain, Gravure et image imprimée, Peinture, Photographie, Scénographie, Sculpture, Stylisme et création de mode, Typographie, ainsi que les travaux de l’Atelier des Écritures Contemporaines.