Atelier d'espace urbain

Blog

NEWS

Phase cartographie du stage interne, échange de vues. Photo RB.

 

 

• Conférence de Patrice Loubier à l'ARBA mardi 5 novembre à 19h : "Les pratiques furtives en art contemporain : pour une histoire de l'art buissonnière". Organisée en partenariat partenariat avec un étudiant doctorant (ERG ULB), Guillaume Clermont (canadien comme P. Loubier). Patrice loubier est intervenu en Espace urbain en 2005 dans le cadre d'un workshop.

 

Max Alfandari a été sélectionné dans le cadre de l’appel « Brussels architecture today ». Suite au jury, il fait donc partie de la cinquantaine de personnes retenues pour cette pemière phase du projet. « Brussels architecture today » s’est donné comme objectif de constituer une vaste collection d’interviews écrites de personnalités du milieu de l’architecture à Bruxelles. En leur demandant de présenter une production architecturale récente intéressante, l’idée est à la fois de valoriser ce qui a été construit à Bruxelles récemment, et de susciter un regard architectural auprès du grand public. L’interview sera complétée par le photographe Thomas Ost. La diffusion des interviews se fera sur une page web liée au site d’Urban.brussels dans les semaines qui viennent, par groupe d’une dizaine d’interviews tous les 15 jours. En attendant, les premières interviews et le programme de la semaine de l’architecture sont visibles sur : http://archiweek.urban.brussels  L’appel sera à nouveau ouvert durant les mois qui suivent pour toute personne désirant s’exprimer sur le sujet, et un deuxième jury pourra être organisé ultérieurement. 

 

Mali Arun (Bac Espace urbain 2011 / Lauréate du Grand Prix du Salon de Montrouge 2018 / Burning Lights - Sesterce d’Or Canton de Vaud 2018) participe à l’exposition « Futur, Ancien, fugitif »qui aura lieu du 16 octobre 2019 au 5 janvier 2020 au Palais de Tokyo (Paris). Solo show Mutatis Mutandis avec travaux récents : trois vidéos et des photographiques. Commissaires : Franck Balland, Daria de Beauvais, Adélaïde Blanc, Claire Moulène. Vernissage le lundi 14 octobre 2019  

 

Inauguration d’une commande publique réalisée par Christoph Fink : « Portrait du Pacific / Etude du manteau ter­restre / Mémorandum terrestrial / In memoriam / chanson ». Architecture : Christian Kieckens. L’œuvre la plus importante en dimensions réalisée à ce jour par Christoph Fink , pour le nouveau passage souterrain de la gare d’Alost, en Belgique. 3.63 m x 53.33 m, 4752 carreaux de céramique produits à Viuva Lamego, Sintra, Portugal.

LUNDI 7 OCTOBRE 2019 09h45-11h : ouverture par le bourgmestre et présentation de l’artiste.

SAMEDI 26 OCTOBRE 2019 14h-16h : supplément de présentation.

AUTRES DATES sur rendez-vous: cfinkbe@yahoo.com

Quelques liens :

-Atlas of Movements #59–#63

-Atlas der Bewegingen

-Audiovisuele en beeldende kunsten

-Un monde en cartes 4/4 – Art, espace et cartes (France Culture)

 

• Dans le cadre du cours "Question d'architecture : architecture et arts contemporains", qu'elle donne à la Faculté d'Architecture LOCI - BXL, Cécile Vandernoot (architecte + Master en Espace urbain) organise un cycle de conférences – MIDI DE l’ART – sur le temps de midi (de 13h à 14h), trois lundis. Sont accueillis : le lundi 30 septembre, le vidéaste et photographe Ismaïl BAHRI, le lundi 14 octobre le photographe Frédéric LEFEVER et le lundi 18 novembre le peintre Marcel BERLANGER. Adresse : Faculté d'Architecture Loci UCLouvain, rue Wafelaerts 47-51, 1060, Bruxelles, auditoire AR-06.

 

• Inauguration de la première commande publique d’Edouard Pagant à l’école « Les Rives du Hain » à Braine-le-Château : vendredi 4 octobre 2019 à 18h. Intitulée Playground, cette réalisation a conduit au terme d’un processus complexe au réaménagement d’une cour d’école de 1000 m2 ! Lié à son mémoire, le projet d’Edouard Pagant a été présenté à l’occasion de son diplôme en juin 2018, et s’est concrétisé par la suite au fil d’un processus participatif très élaboré au plan pédagogique, et mené avec maîtrise côté technique et opérationnel. Grâce à son expérience performantielle (peinture & vidéo) et à sa pratique de la sculpture en béton fibré, il a pu mener à bien le cheminement conduisant du concept au nouvel état de fait des lieux. Le chantier a été scindé en étapes, des modifications infrastructurelles au traitement de surface, avec l’assistance cet été, pour la très importante mise en peinture, de Laura Ughetto, Stéphane Abitbol et Nathan Lerat.

 

Capucine et Simon Johannin, avec Ousseynou Salla, présentent Nino sans la nuit (2019) au Centre Pompidou Paris (Forum -1), du 11 au 15 septembre 2019, de 11 à 21h ; entrée gratuite. Nino dans la nuit fait suite à L’été des charognes (Lauréat 2017 du Prix Littéraire de la Vocation), premier roman de Simon Johannin, également aux éditions Allia, publié peu de temps après son diplôme de Bac en Espace urbain, centré sur le texte du roman. À noter : Live/performance par Jardin et Simon Johannin.

 

Anaïs Chabeur (Master Espace urbain 2…..) est invitée par Bert Villa à interagir avec sa pièce You are Here and There, créée pour l’exposition FORMAT au Z33 à Hasselt. A cette occasion, elle performera une pièce spécifique intitulée From breath to matter le samedi 14 septembre de 20h08’ à 20h38’ dans le grenier du musée (événement Facebook). Sa vidéo The caretakers fera partie de l’exposition  A menra de Beeldenstorm au Brakke Grond à Amesterdam du 27 au 29 septembre.

 

Pauline de La Boulaye (historienne et commissaire d’exposition), invitée au jury B3 en juin 2019, réalise avec Gilles Debrun (architecte et enseignant à l’UCL) le livre et l’exposition Inventaires #3 de la Cellule architecture de la Fédération Wallonie Bruxelles. Objectif : « parler de ceux qui se soucient du ménagement du territoire, de l’usage frugal de la matière, de lieux de cohabitation innovants, de négociation et jeux d’acteurs, de collectifs-activistes engagés, de rencontres entre le top down et le bottom up, de créations qui transforment l’architecture, le paysage, les liens sociaux et le monde. » Le collectif Les habitants des images est associé au projet. Participez à la deuxième et à la troisième étape.

 

Adrien Tirtiaux (artiste ex-bref conférencier en Espace urbain, invité au jury de Master en juin 2019) a réalisé une commande publique, intitulée Point à la ligne (2018), dans le contexte du nouveau Centre ADEPS de Péronnes-lez-Antoing (Tournai), à l'occasion de l'intervention des architectes du bureau AgwA. Dans le site du Grand large, près du nouveau ponton couvert qui relie les différents bâtiments, il s’agit d’une « île artificielle » en miroir d’eau, sous forme d’un anneau de 4,2 m de diamètre ceinturant une mince couche liquide. Arimée au fond du bassin par des ballasts, l’œuvre apparaît et disparaît en fonction des variations du niveau de l’eau du fait des écluses ou des conditions climatiques.